COMMENT CONSTRUIRE UNE VISION POUR UN PROJET DE TRANSFORMATION

 

COMMENT CONSTRUIRE UNE VISION POUR UN PROJET DE TRANSFORMATION

 


Pourquoi la vision est-elle importante ?

La formalisation d’une vision permet de donner du sens à un projet de transformation.

Ce sens s’avère indispensable pour permettre aux équipes de s’approprier collectivement la transformation en comprenant et en partageant sa finalité de manière aussi concrète que possible.

Une vision bien construite doit respecter 4 critères fondamentaux :


1. Etre inspirante pour les 3 parties prenantes clés d’un projet de transformation 

Le personnel, les clients, et les actionnaires doivent y trouver des avantages.

Pour le personnel, cela peut être par exemple un plus grand intérêt des tâches quotidiennes à accomplir (moins de paperasserie, une plus grande variété d’activités, un poste de travail plus agréable et ergonomique, …), une montée en compétences qui le valorisera de facto, une meilleure mobilité interne…

Pour les clients (internes ou externes), cela peut être par exemple, une plus grande valeur ajoutée apportée par l’entité (entreprise, Business Unit ou Service) objet de la transformation, une offre plus large et/ou plus facile à utiliser, de meilleurs prix, un meilleur taux de service.

Pour les actionnaires, cela peut être par exemple une meilleure rentabilité, un accroissement du chiffre d’affaires, une plus grande attractivité de l’entreprise dans le cadre de fusions ou acquisitions envisagées.


2. Formaliser un but à atteindre (un « Graal ») qui fasse rêver les équipes et leur donne envie de changer

La vision doit être ambitieuse et donc poser un vrai challenge pour l’entité concernée de l’entreprise. Le but à atteindre doit être positionné dans un délai réaliste c’est à dire ni trop court pour rester crédible mais ni trop long pour que chacun puisse rester focalisé ; une durée maximale de 1 à 3 ans est conseillée.

La vision doit ainsi être résumée par une phrase claire et aussi complète que possible ce qui constitue souvent un vrai défi quant au choix des mots.

Par exemple une vision peut s’exprimer par une phrase comme « devenir le leader en France dans la fourniture de services de sécurisation des sites de production et de stockage de matières dangereuses non radioactives ».


3. Etre déclinée dans une mission

Pour décliner et donner du corps à cette vision, il est utile de définir une mission pour l’entité objet de la transformation.

Une mission se formalise idéalement par une phrase aussi claire et synthétique que possible.

Par exemple une mission peut s’exprimer par une phrase comme « concevoir, intégrer et opérer les services de sécurisation ides infrastructures de nos clients en les alignant sur leurs enjeux métiers de compétitivité et de respect des normes environnementales ».


4. Etre matérialisée par des objectifs quantitatifs

Pour être encore plus concrétisée et permettre de définir par la suite une vraie feuille de route de la transformation, des objectifs chiffrés peuvent être définis comme par exemple en 2015 avoir un Chiffre d’affaires de X M€, une part de marché de Y % dans la cible visée, un résultat opérationnel de Z K€…


 

Cliquer ici pour découvrir comment le MPower Game de la conduite du changement
vous permettra de réussir la conduite du changement de vos projets de transformation

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *